Les moyens doivent être cohérents avec la fin

 

Les moyens doivent être cohérents avec la fin.

Certain-e-s « animalistes » semblent penser qu’il est acceptable de promouvoir maintenant une forme d’exploitation supposée plus « humaine » comme étant une méthode pour obtenir ultérieurement l’abolition. Iels déclarent des choses comme « Je ne soutiens aucune exploitation animale, mais si nous faisons la promotion de [à compléter ici par n’importe quelle campagne soutenue par une grande organisation welfariste], cela amènera les gens à accepter que nous abolissions tout usage des animaux« .

Cette position est erronée sur au moins deux points.

Premièrement, il n’existe AUCUNE preuve historique que rendre l’exploitation (supposément) plus « humaine » mène à autre chose que faire les gens se sentir plus à l’aise à continuer d’exploiter. L’idéologie welfariste existe depuis 200 ans et nous exploitons aujourd’hui plus d’animaux et de plus de manières horribles qu’à aucun autre moment de notre histoire. Si, par exemple, vous faites la promotion d’oeufs « sans cages » comme étant plus « respectueux » des animaux, vous amenez les gens à se sentir mieux à l’idée de consommer des oeufs. Vous ne les amenez pas à réfléchir à l’abolition. C’est du simple bon sens.

Deuxièmement, sur le plan moral, c’est clairement spéciste. Personne ne revendiquerait un racisme ou un sexisme plus « gentil » comme moyen de mettre fin au racisme ou au sexisme. Faire cela seulement quand des nonhumain-e-s sont concerné-e-s est la définition même du spécisme : faire preuve d’une considération différente en fonction sur la base de l’espèce.

Si l’objectif que nous visons est l’abolition. Les moyens doivent être cohérents avec cet objectif. Si nous voulons mettre un terme à l’exploitation animale, nous devons devenir véganes nous-mêmes et travailler dur pour éduquer les autres, grâce à un militantisme non-violent et créatif, afin qu’iels deviennent véganes. Faire la promotion de méthodes supposément plus « humaines » comme un moyen d’obtenir l’abolition est une erreur à la fois sur le plan pratique que sur le plan moral.

 

Gary L. Francione

(Traduction non-officielle d’un billet publié sur Facebook)

 

20140525-golden_cow_no_compassionate_use-FR2

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s