Une grande organisation jaïn devient officiellement végane

Le « Jain Center of Southern California » (JCSC) a annoncé récemment devenir végane, mettant ainsi en accord total les principes spirituels et moraux du jaïnisme avec la vie quotidienne de ses adeptes. C’est la première grande organisation jaïn à prendre aussi clairement position en faveur du véganisme.

Le JCSC a accueilli à plusieurs reprises le professeur Gary L. Francione qui a pu lors de ces occasions, et notamment lors de plusieurs conventions JAINA annuelles, présenter l’Approche Abolitionniste et engager ainsi avec l’appui de jaïns éminents un véritable travail d’information et d’éducation sur le véganisme et les droits des animaux.

En 2009, Gary L. Francione avait pu marquer publiquement son intégration à la communauté JAINA lors d’une convention annuelle où le véganisme abolitionniste avait été présenté :

 

Intervention en 2012 du Prof. Francione lors de la conférence internationale Jaïn sur la bio-éthique (au sujet de la vivisection) :

 

Une courte présentation du jaïnisme a été publiée sur le site français de l’Approche Abolitionniste sous le titre « La religion de la non-violence« . Nous en publions ici quelques extraits et engageons toutes les personnes intéressées à prendre connaissance de l’intégralité de cet article :

« Le Jaïnisme est une tradition spirituelle peu connue par la plupart des Nord-américains et elle est très mal comprise en général. Essayer de présenter le Jaïnisme dans un blogue aura nécessairement pour conséquence d’en donner une description naïve qui ne rendra guère justice à cette incroyablement riche tradition spirituelle qui a précédé le bouddhisme et l’hindouisme, et qui compte certainement parmi les plus vieilles traditions spirituelles. (…)

Les Jaïns sont non absolutistes, mais ils ne sont pas relativistes; c’est-à-dire qu’ils reconnaissent qu’il y a une vérité, mais que la vérité est souvent complexe. Une chose que les Jaïns considèrent comme évidente et comme une vérité absolue est le principe d’Ahimsa, ou de non-violence, qui est véritablement la plus importante des idées du jaïnisme. Plusieurs Jaïns réfèrent à leur religion comme à la « religion de la non-violence ».

En raison de leur adhésion au principe d’Ahimsa, les Jaïns ne mangent pas de viande, de poisson, d’oeufs ou de miel. Il y a un mouvement incroyablement fort au sein du jaïnisme vers un végétarisme strict et vers le rejet de l’utilisation de tous les produits animaux pour l’habillement ou pour d’autres fins. Un des dirigeants les plus influents du jaïnisme est Gurudev Chitrabhanu, qui est un végan très strict. Il n’y a pas de tradition spirituelle qui focalise sur les animaux nonhumains autant que le fait le jaïnisme. Non seulement les Jaïns sont-ils des défenseurs du végétarisme (et, de plus en plus, du véganisme), mais ils constituent la force derrière l’activisme en faveur de la protection des animaux en Inde. »

Jai Jinendra !

Acaranga Sutra

Acaranga Sutra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s