La trahison des intérêts des animaux

(Traduction libre et non-officielle d’une publication de Gary L. Francione parue sur le réseau social Facebook)

Je suis impliqué dans le « mouvement animaliste » depuis quasiment 4 décennies. Pendant pratiquement tout ce temps, des gens m’ont dit que je ne devrais pas promouvoir l’abolition de l’exploitation animale et le véganisme comme impératif moral parce que cela pourrait « diviser ». Les grandes organisations animalistes faisaient la promotion de réformes welfaristes et d’une exploitation supposément plus « humaine ». Au début, j’ai travaillé avec tous ces groupes (j’étais bénévole pour les services juridiques). Et puis, j’ai vu ce qui arrivait : le « mouvement » trahissait les intérêts des animaux afin de conserver un portefeuille de donateurs aussi large que possible. J’ai écris un livre sur ce phénomène en 1996 (« Rain Without Thunder : The Ideology of the Animal Rights Movement »). Cela a provoqué la colère de nombreuses personnes et, de nouveau, on m’a accusé de vouloir « diviser ».

Récemment, j’ai critiqué Animal Rebellion parce que cette organisation soutenait Extinction Rebellion, qui fait la promotion de l’exploitation animale, et parce qu’elle ne délivrait pas un appel clair (ou quelque appel que ce soit) pour le véganisme comme impératif moral s’imposant à chacun-e d’entre nous, et, à la place, pour appeler véganisme un « mode de vie » que AR ne promeut même pas en faveur d’un « changement de système ». Je suis de nouveau la cible de personnes me disant que je « divise ». Il est triste que ces personnes de toute évidence ne connaissent RIEN de l’histoire du « mouvement » et de son échec spectaculaire. Nous exploitons plus d’animaux aujourd’hui, et de plus de manières horribles, qu’à n’importe quelle période de l’histoire. La seule chose qui ait changé est que nous avons un tas d’organisations récoltant un tas d’argent et vendant un tas de choses – et trahissant les intérêts des animaux.

Abolir l’élevage est une question de justice. Et cela est aussi la seule façon d’éviter une catastrophe climatique. Si vous avez un problème avec ça, c’est votre problème.

~ Gary L. Francione

 

19424210_457140487992266_1476353536309896067_n

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s