A propos du Jaïnisme

(Traduction libre et non-officielle d’une publication du professeur Gary L. Francione diffusée sur le réseau social Facebook)

Une note à propos du jaïnisme :

En tant qu’adepte du concept jaïn fondamental de l’ahimsa, ou de la non-violence, il est important de souligner que, bien que le jaïnisme prétende embrasser l’ahimsa et affirme que le végétarisme est nécessaire, il considère généralement comme acceptable la consommation d’autres produits animaux, tels que le lait et les produits laitiers, le ghee (beurre clarifié), le paneer (fromage). Tant que le jaïnisme n’embrasse pas le véganisme comme il le fait pour le végétarisme, alors le jaïnisme nie la valeur morale des animaux et traite les animaux comme des choses. Et le jaïnisme embrasse ainsi le himsa, ou violence.

Je ne participe plus à la principale convention jaïne nord-américaine – la convention JAINA – parce que je refuse de prétendre que la JAINA célèbre l’ahimsa alors que du lait, de la crème glacée, du ghee et du paneer sont joyeusement consommés à chaque repas pendant la convention. Au lieu de cela, je jeûne pendant les quatre jours de la Convention et j’espère qu’un jour, mes sœurs et frères Jain arriveront à la conclusion que l’ahimsa exige le rejet de toute cette violence, dont la seule justification est le plaisir du palais. Personne n’a besoin de lait, de crème glacée, de fromage ou de beurre. Oui, il existe des options végétaliennes aux conventions JAINA mais, si l’on croit en l’ahimsa, on ne met pas à disposition de la nourriture qui en est remplie de himsa. Après tout, il n’y a pas d’option pour la viande lors des manifestations de la JAINA. Il ne devrait pas y avoir d’option pour choisir d’autres aliments violents.

Je n’assiste plus aux cérémonies Jain en temple parce que le lait est utilisé dans ces cérémonies et je refuse d’approuver cela par ma présence. De plus, de nombreux Jaïns n’ont aucun problème à porter du cuir, de la laine et de la soie. Je ne comprends pas cela. On nous dit de ne pas porter de cuir, y compris les bracelets de montre, dans la partie la plus importante d’un temple jaïn. Mais si le cuir ne doit pas être porté là, pourquoi le cuir pourrait-il être porté ailleurs ?

J’espère qu’un jour, le Dharma Jaïn embrassera l’idée que la valeur morale des animaux exige clairement le véganisme – ne pas manger, porter ou utiliser de produits – de la façon dont le Jaïnisme embrasse l’idée que l’ahimsa exige le végétarisme. À l’heure actuelle, ce n’est pas le cas.

~ Gary L. Francione

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s