Les 6 principes de l’Approche Abolitionniste

L’Approche Abolitionniste représente un corpus de travail, de réflexions et d’expériences développé depuis plus de trois décades. Très fourni et prenant en compte de très nombreux aspects des droits des animaux (et aussi des droits humains), ce corpus a permis la mise en lumière de 6 principes fondamentaux qui constituent une base incontournable pour toutes les personnes désirant agir pour les droits des animaux et l’abolition de l’exploitation animale. 

Vous trouverez ci-dessous les liens permettant d’accéder à un résumé de chaque principe, ainsi à qu’à une sélection de ressources internet pour mieux comprendre les sujets abordés :

Principe 1

Les abolitionnistes maintiennent que tous les êtres sentients, humains ou nonhumains,  ont un droit – le droit fondamental de ne pas être traités comme la propriété d’autrui.

Résumé du principe 1 et liens complémentaires à lire ici : https://myveganheartandsoul.com/2019/05/18/principe-1-de-lapproche-abolitionniste/

Principe 2

Les abolitionnistes maintiennent que notre reconnaissance de ce droit fondamental signifie que nous devons abolir, et non simplement réguler , l’exploitation animale institutionnalisée, et que les abolitionnistes ne devraient pas soutenir les campagnes welfaristes ni les campagnes ciblées.

Résumé du principe 2 et liens complémentaires à lire ici : https://myveganheartandsoul.com/2019/05/21/principe-2-de-lapproche-abolitionniste/

Principe 3

Les abolitionnistes maintiennent que le véganisme est un impératif moral fondamental et que l’éducation végane créative et non-violente doit être la pierre angulaire d’un militantisme rationnel pour les droits des animaux.

Résumé du principe 3 et liens complémentaires à lire ici : https://myveganheartandsoul.com/2019/06/11/principe-3-de-lapproche-abolitionniste/

Principe 4

L’Approche Abolitionniste lie le statut moral des nonhumains à la seule sentience et à aucune autre caractéristique cognitive ; tous les êtres sentients sont égaux dans le fait de ne pas être utilisés comme des ressources.

Résumé du principe 4 et liens complémentaires à lire ici : https://myveganheartandsoul.com/2019/06/13/principe-4-de-lapproche-abolitionniste/

Principe 5

Les abolitionnistes rejettent toute forme de discrimination humaine, ceci incluant le racisme, le sexisme, l’hétérosexisme, l’âgisme, le capacitisme et le classisme – tout autant qu’iels rejettent le spécisme.

Résumé du principe 5 et liens complémentaires à lire ici : https://myveganheartandsoul.com/2019/06/20/principe-5-de-lapproche-abolitionniste/

Principe 6

Les abolitionnistes reconnaissent le principe de non-violence en tant que principe fondamental du mouvement pour les droits des animaux.

Résumé du principe 6 et liens complémentaires à lire ici : https://myveganheartandsoul.com/2019/06/20/principe-6-de-lapproche-abolitionniste/

 


 

L’Approche Abolitionniste est développée depuis plus de 30 ans par de nombreuses personnes à travers le monde. Cette approche qui fait du véganisme un impératif de base et qui a pour objectif l’abolition de l’exploitation animale est en grande partie la synthèse de l’immense travail mené par le professeur Gary L. Francione.

Gary L. Francione est professeur de droit à la Faculté de droit de l’Université de Rutgers-Newark. Il a obtenu un baccalauréat en philosophie de l’Université de Rochester, où il a ensuite reçu la bourse Phi Beta Kappa O’Hearn, lui permettant de poursuivre des études supérieures de philosophie, en Grande-Bretagne. Il a ainsi complété une maîtrise en philosophie et un Juris Doctor à l’Université de Virginie où il a, par ailleurs, assumé les fonctions d’éditeur, pour la Virginia Law Review.

Suite à sa graduation, il a assisté le juge Albert Tat, Jr., du cinquième circuit de la Cour d’appel fédérale américaine, ainsi que la juge Sandra Day O’Connor de la Cour suprême des États-Unis. Il a été avocat associé chez Cravath, Swaine & Moore dans la ville de New York avant de rejoindre la faculté de droit de l’Université de Pennsylvanie, en 1984, où il est devenu professeur titulaire en 1987. Il a ensuite rejoint la faculté de l’Université Rutgers, en 1989.

Le professeur Francione enseigne le droit et, plus particulièrement, le droit animal depuis plus de 20 ans. Il a été le premier professeur à avoir enseigné la théorie des droits des animaux dans une faculté de droit américaine. Il a donné des conférences sur le sujet à travers les États-Unis, le Canada et l’Europe. Il a même été membre de la Guest Faculty de l’Universidad Complutense de Madrid. Il a participé à plusieurs émissions de radio et de télévision. Il est bien connu du mouvement de protection des animaux pour sa critique des lois de protection des animaux et du statut de propriété des animaux nonhumains, ainsi que pour sa théorie des droits des animaux exigeant l’abolition de toute forme d’exploitation animale.

Il est l’auteur de nombreux livres et articles sur le droit des animaux, dont :

Advocate for Animals : An Abolitionist Vegan Handbook (avec Anna E. Charlton) (2017),

Animal Rights : The Abolitionist Approach (avec Anna E. Charlton) (2015),

Eat Like You Care (traduit en français sous le titre Petit Traité de Véganisme) (avec Anna E. Charlton) (2013),

Animals as Persons : Essays on the Abolition of Animal Exploitation (avec Anna E. Charlton) (2008),

Introduction to Animal Rights: Your Child or the Dog? (traduit en français sous le titre Introduction aux Droits des Animaux) (2000),

Rain Without Thunder: The Ideology of the Animal Rights Movement (1996),

Animals, Property, and the Law (1995),

Vivisection and Dissection in the Classroom: A Guide to Conscientious Objection (avec Anna E. Charlton) (1992).

Le professeur Francione et sa collègue, la professeure adjoint Anna E. Charlton, ont mis sur pied et opéré la Clinique juridique de droits des animaux de l’Université Rutgers de 1990-2000, faisant ainsi de Rutgers la première université des États-Unis à inclure le droit animal dans le parcours académique régulier, et à offrir aux étudiants des crédits non seulement pour leurs travaux en classe, mais aussi pour le travail accompli dans le cadre de différents dossiers réels, touchant des questions de droit animal. Les professeurs Francione et Charlton ont représenté gratuitement des personnes s’étant portées à la défense des animaux, des groupes locaux de défense des animaux, ainsi que des organisations nationales et internationales. Ils enseignent présentement un cours sur les droits humains et les droits des animaux, ainsi qu’un séminaire portant sur la théorie du droit des animaux dans l’ensemble du droit. Le professeur Francione enseigne également le droit criminel, la procédure pénale, la common law et la philosophie du droit.