Un conseil pour militer : juger les actions, pas les personnes

(Traduction libre et non-officielle de « Advocacy Tip : Judge Action, Not Individuals »de Gary L. Francione)

Vous ne pouvez pas avoir une discussion utile dans le but de changer le comportement d’une autre personne si vous approchez cette autre personne comme quelqu’un qui est mauvais. C’est juste du bon sens.

Donc, assurez-vous toujours que la personne avec qui vous parlez comprend que vous vous concentrez sur l’immoralité de l’exploitation animale en tant que pratique institutionnalisée et que vous ne jugez pas cette personne en tant qu’individu. Approchez cette personne comme quelqu’un qui n’a pas encore vraiment saisi tous les enjeux de l’éthique animale . Vous êtes là pour éduquer – et non pour juger.

D’autre part, vous devez toujours être clair-e sur le fait que le véganisme est un impératif moral. C’est-à-dire que si les animaux ont une valeur morale – s’ils ne sont pas de simples choses – alors notre obligation morale est de cesser de les manger, de les porter et de les utiliser. Tout ce qui est moins que cela représente une participation continue et directe à l’exploitation animale.

~ Gary L. Francione

14902911_336229216750061_6604128737910579951_o

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s